Benevoles
Retour à l'accueil

Bénévole, pourquoi pas vous ?
Pourquoi être
bénévole ?

Maison des Associations

Un bénévole fait don de son temps et trouve un accomplissement personnel dans une association. Son engagement est libre et lui permet d’agir selon ses valeurs. Chaque action bénévole a une utilité sociale. Il existe plusieurs formes de bénévolat en France, qu’il ne faut pas confondre avec le  volontariat.
La motivation du bénévole est essentielle car sa passion, son temps et ses compétences sont mis au service du projet associatif. Un bon accueil, le plaisir, la convivialité et le lien social sont des aspects importants pour le bénévole et motivent sa participation à la vie de l’association.
Les actions menées peuvent permettre aux militants, jeunes et moins jeunes, quelle que soit la nationalité, de contribuer à la solidarité de l’action associative. Le bénévole peut aussi bénéficier d’une formation et utiliser son investissement bénévole dans une démarche de valorisation.

Si vous souhaitez vous engager comme bénévole en Alsace, vous pouvez contacter l’association France Bénévolat, dont la mission est notamment de vous aider à vous orienter auprès des associations. Contact : communication@francebenevolat67.fr ou www.bas-rhin.francebenevolat.org

Accomplissement, accueil, action, bénévole, compétence, convivialitédon, engagement, formation, jeune, lien social, militant, motivation, nationalitéplaisirsolidarité, temps, utilité sociale, valorisation

Convivialité

Une ambiance chaleureuse d’accueil, d’écoute, de tolérance, de respect et de partage entre les acteurs permet de mener à bien le projet associatif.

Temps

Pour être bénévole, il faut choisir de se dégager du temps pour le donner à une association

Militant

Le militant est une personne qui met en application ses convictions (politiques, religieuses, sociétales …) pour une cause et cela dans le cadre d’une structure créée pour cette cause.
Le bénévole n’est pas forcément un militant.

Engagement

En s’engageant, le bénévole accepte d’effectuer le mieux possible la mission proposée par l’association dans une perspective de « Sens/Utilité/Plaisir ». Voilà qui convient parfaitement aux personnes de paroles (promesse) et aux bénévoles évoluant dans un cadre délimité (convention). L’engagement est un accord satisfaisant les deux parties dans une perspective de travail réciproque, d’échanges et de services offerts. C’est la matérialisation d’une union temporaire pour les deux partenaires.

Bénévole

Est bénévole la personne qui accepte de donner de son temps et de ses compétences à titre gratuit, au sein d’une association ou dans d’autres organismes sociaux. On peut être bénévole quel que soit l’âge. Le bénévole est une véritable plus-value indispensable au sein d’une association car il permet de réaliser les projets/actions/manifestations. Connaitre les motivations des bénévoles permet de trouver « la bonne personne, au bon endroit, au bon moment pour la mission ».

Jeune

L’engagement dans une association n’est pas lié à l’âge, les jeunes peuvent s’engager dans une association. Statutairement, l’association prévoit pour ces jeunes le droit de vote et d’être élus. Il existe une forme associative appelée Junior Associations qui permet à des mineurs de créer, diriger et faire fonctionner une association.

Solidarité

La solidarité est le sentiment de responsabilité et de dépendance réciproque au sein d'un groupe de personnes qui sont moralement obligées les unes par rapport aux autres. La solidarité exprime l’interdépendance de tous les individus et elle peut se décliner à de très nombreuses échelles, de la famille au quartier et de la commune à la planète. A chaque barreau de cette échelle des associations mobilisent des bénévoles pour tenter de révéler et de renforcer les liens qui unissent les membres de la société pour rendre la vie plus vivable et l’humanité plus humaine.

En matière juridique (ce qui est l'origine première du mot solidaire), lorsque la solidarité est prononcée, notamment pour des créances, chacun des membres du groupe est engagé, en termes de dette et de responsabilité, pour la totalité. La dette ne peut alors être divisée et répartie entre les individus.

Nationalité

Depuis 1981, la nationalité française n’est plus exigée pour s’engager ou créer une association ou exercer un mandat associatif.

Action

Une action est un engagement dans une manifestation, ponctuelle ou plus durable dans le temps, qui a pour but de réaliser ou contribuer à réaliser la finalité du projet associatif. Cette manifestation peut être dans un domaine culturel, sportive, humanitaire, etc.
Une action est définie dans le temps, avec un début et une fin, elle mobilise des ressources déterminées (humaines, matérielles, informationnelles et financières) durant sa réalisation, elle possède un coût (temps, argent, énergie…) et fait l’objet d’une budgétisation de moyens et d’un bilan propre, qui n’est pas celui de l’association.

Accueil

L’accueil du bénévole par l’association est différent en fonction de la motivation du bénévole.
Plusieurs cas de figure :
L'engagement bénévole peut être un engagement complémentaire à la vie du salarié, dans ce cas l'accueil attendu sera forcément une démarche de militantisme.
L'engagement bénévole peut être un engagement d'apprentissage en vue d'un métier, dans ce cas l'accueil sera une démarche d'accompagnement et d'apprentissage défini dans un passeport du bénévole.
L'engagement bénévole peut-être un engagement de lien social, dans ce cas la convivialité et le travail associatif en commun sera l'élément moteur.

Du coté de l’association, savoir accueillir le bénévole est essentiel.
Pour la démarche de militantisme associatif, savoir accueillir signifie positionner le bénévole au bon endroit dans l'association de manière à ce que son activité soit ludique et enrichissante pour lui.
Pour la démarche d'accompagnement et d'apprentissage : il faut au départ bien cadrer la démarche et s'assurer de la cohérence du projet du bénévole avec le projet associatif car l'objectif est de donner des acquis au bénévole, qui devront être matérialisé dans un passeport du bénévole (il sera le sésame pour une VAE voire un emploi).
Pour la démarche de lien social, la convivialité et le travail associatif en commun sera l'élément moteur. Pour éviter les déceptions du bénévole ou de l'association, il faut bien expliquer ce que signifie l'engagement et le décliner dans le cadre de l'association.
Dans tous les cas l'importance d'un référent bien implanté dans l'association est nécessaire.

Formation

Il n’est pas nécessaire d’avoir une formation spécifique pour être bénévole ou dirigeant d'une association. Les bénévoles qui ressentent le besoin d'être accompagnés pour exercer leurs fonctions au sein d'une association peuvent intégrer des formations, ils peuvent également agir afin que leur association en organise elle-même.
La formation devient donc un moyen de consolidation du projet associatif et de développement personnel de ses ressources bénévoles ; elle participe à sécuriser l’environnement dans lequel évoluent l’association et ses bénévoles et facilite leur prise de responsabilités.
Les thématiques de formation peuvent aborder des notions juridiques, comptables, de gestion des ressources humaines salariées et bénévoles, de gestion de projet, de développement des ressources financières, etc.

Motivation

La motivation, c’est l’envie de faire, de participer à un projet associatif pour créer du lien social et permettre de mettre son temps, son savoir-faire (ses compétences) au service d’un projet.

Plaisir

Le plaisir fait partie des ingrédients de la recette pour réussir son bénévolat, y trouver une motivation et une satisfaction. Être bénévole dans une association doit aussi être source de plaisir. Si vous ne trouvez pas ces ingrédients en quantité suffisante, alors il est important de questionner votre engagement associatif pour qu’il corresponde au mieux à vos aspirations et vous procure du plaisir !

Compétence

Capacité ou savoir-faire dont dispose une personne, qui dans le cas du bénévolat, le met au service d’une association. L’association cherchera à mettre les compétences du bénévole en valeur grâce à un accueil, une formation et un suivi adapté. Bénévoles ne soyez ni timide ni imbu, les compétences s’expriment naturellement.
Le bénévolat de compétences qui consiste à mettre gratuitement un savoir-faire à la disposition d’une association le temps d’une mission, se développe fortement. Les entreprises encouragent vivement les salariés à apporter leurs compétences à une association par le biais du bénévolat dans le cadre de la politique globale de mécénat que l’entreprise a définie.

Don

Le don peut revêtir plusieurs formes : don de temps, de compétences, d’argent, …
Le don de temps et de compétences est l’un des fondements de l’échange entre le bénévole et l’association.
Si le bénévolat est un don de soi librement consenti et gratuit, il possède une valeur qu’il s’agit d’apprécier. Il appartient donc à l’association de valoriser cet apport bénévole dans ses bilans : pour cela il est d’usage d’utiliser le cout horaire du SMIC multiplié par le nombre d’heures réalisées par le bénévole.
Le don d’argent peut-être une des principales ressources dans certaines associations. Il garantit des ressources propres qui permettent à l’association de disposer d’une grande liberté d’action.

Lien social

Le lien social est la base nécessaire pour toute relation au sein de l’association. L’association a une fonction de socialisation à travers les échanges, la communication, la valorisation des compétences de chacun.

Valorisation

La valorisation du bénévole s’exprime en termes d’utilité sociale, de reconnaissance ou de richesse complémentaire pour l’association. Pour l’ensemble des bénévoles mais plus particulièrement pour les jeunes et les demandeurs d’emploi, la valorisation est matérialisée par le Passeport Bénévole qui valide ses engagements bénévoles, ses missions accomplies, ses formations suivies.
Un des dispositifs de valorisation du bénévole est la VAE et a été introduit par la loi du 17.01.2002. Il certifie que les expériences non professionnelles, donc bénévoles, peuvent être reconnues et valorisées au même titre que l’expérience professionnelle. L’expérience bénévole peut servir de tremplin professionnel en permettant d’acquérir de nouvelles compétences, de mettre en pratique des enseignements théoriques. Il facilite une insertion ou une réinsertion professionnelle pour des personnes sans diplôme ou en difficulté. Le diplôme obtenu a la même valeur qu’un diplôme obtenu par la voie classique de la formation et de l’examen, mais la procédure est longue et exigeante.

Volontariat

Il est important de distinguer volontariat et bénévolat. Contrairement au bénévolat, le volontariat est une activité à plein temps, avec une durée prédéfinie et une mission précise.
La loi de mai 2006 a créé le statut du « volontaire associatif » qui se place entre celui de bénévole et celui de salarié de l’association. Un contrat écrit coordonne la collaboration. Celui-ci ne peut être conclu qu’avec une association ou une fondation reconnue d’utilité publique, approuvée par l’Etat.
De ce fait, la personne volontaire ne peut recevoir un salaire, mais se voit allouer une « indemnité de subsistance ». Le statut de volontaire accorde aussi une protection sociale.
Il existe différents types de volontariats regroupés sous deux catégories.

Accomplissement

Qu’il soit individuel ou collectif, celui d’un projet, d’une envie ou simplement d’un objectif à plus ou moins long terme, l’accomplissement suscite la motivation et la satisfaction des bénévoles au quotidien. Au travers de sa participation à une cause, au sein d’un groupe d’individus partageant les mêmes valeurs, le bénévole est acteur de son association. Force de propositions et de compétences, il permet à cette dernière d’atteindre ses objectifs.
L’association quant à elle valorise le bénévole grâce à ses engagements et à ses actions menées tout au long de l’année. Elle permet de créer un lien social fort entre ses membres et ainsi, au travers d’une grande solidarité et d’une convivialité certaine, de mettre en avant chaque personne qui la soutient et lui permet de subsister. Grâce à cette union, l’association peut accomplir de grandes choses même si elle dispose de peu de moyens. C’est là toute la richesse du bénévole. Un échange qui permet à chacun d’atteindre son but et d’en sortir grandi.

Utilité sociale

L’engagement associatif est aussi un moyen de se rendre utile pour la société, d’y trouver sa place et de faire quelque chose pour les autres. C’est d’ailleurs la motivation citée le plus fréquemment lorsqu’on interroge les bénévoles.
Quel que soit son niveau d’investissement, et même si cela n’est pas toujours directement perceptible, être bénévole c’est souvent apporter sa contribution aux différentes formes d’utilité sociale qui évoluent en fonction des enjeux sociétaux.
S’engager pour la réduction des inégalités, en faveur de la solidarité internationale, nationale ou locale, œuvrer pour le lien social, agir pour l’amélioration du développement humain à travers l’éducation, la culture, le sport, la santé, l’environnement ou la démocratie : le monde associatif ouvre un champ d’actions illimité dont l’utilité sociale est plébiscitée par nos concitoyens et largement reconnue par les pouvoirs publics.
Par son engagement, son activité bénévole, il apporte une plus-value.

Temoignages

Mentions legales

©2013-2015 production : BBcom, design et illustrations : Edite Fernandes - Codage et Intégration : ALYLA